Ensemble pour fabriquer 10 000 respirateurs

0

Initiatives et partenariats économiques se multiplient pour enrayer la pandémie du Coronavirus ou faciliter la vie des citoyens, pendant et après le confinement. Nous avons retenu 2 actions symboliques pour ce n° 45 de La lettre de l’Entreprise : les 10 000 respirateurs fabriqués de concert par nos pointures industrielles et les protections en plexiglas d’une PME valdoisienne (cf. exclu web SGIV au secours des commerçants).

Tout comme Michelin qui a lancé des fabrications de masque FFP2 avec l’aide du CEA… Ou LVMH, Sisley, Pernod, le groupe Rocher et les maisons de cognac qui se sont engagés dans la production de gel hydro-alcoolique… Ou encore Les célèbres Tricots Saint James qui fabriquent des masques textiles homologués par la direction générale de l’armement… Les initiatives ne manquent pas et se développent aussi dans le monde des ETI, PME et START-UP pour pallier l’impossible.

Air liquide Santé a été missionné par le président de la République pour relever le défi de produire10 000 respirateurs en 50 jours (ce qui équivaut à une production de 3 ans), avec l’aide du Groupe PSA, Valeo, Schneider Electric et beaucoup d’autres partenaires. Emmanuel Macron a rendu l’engagement officiel le 31 mars et Air Liquide Medical Systems (ALMS), filiale spécialisée dans la production d’équipements respiratoires et de dispositifs médicaux¹, a reçu une commande de l’État des 10 000 appareils à livrer d’ici le 16 mai. L’opération met à contribution une centaine d’entreprises partenaires pour la fourniture des 300 composants essentiels à la fabrication de ces équipements.

Ré-ouvrir des usines

Air Liquide Santé² est un acteur majeur de la santé à domicile dans 35 pays, fournisseur de gaz médicaux et de produits d’hygiène à 15 000 hôpitaux et expert de la prise en charge des maladies chroniques auprès de 1,7 million de patients à domicile.
Coordinateur du projet, sa filiale ALMS, basée à Antony, s’est engagée à fournir ces respirateurs homologués « à prix coûtant et sans répercuter les coûts exceptionnels induits par la mise en place de ce programme industriel inédit » a précisé Benoît Potier, son pdg.

Pour tenir les délais, le groupe PSA a annoncé le redémarrage de son usine de Poissy. Dès le lundi 6 avril, 60 salariés volontaires sont venus, sur site, fabriquer le bloc mécanique central du système des respirateurs. Ils travaillent dans un atelier spécifique de 1 000 m2, avec la distance requise de sécurité sanitaire entre eux.
Objectif : livrer 1 500 unités du modèle T60³ et 8500 unités du modèle Osiris⁴. 2 équipements légers (respectivement 5 kg et 3,7 kg) et simples d’utilisation, homologués pour l’oxygénothérapie à haut débit nasal destinés au traitement des patients en réanimation lourde. Le seuil normal de soins intensifs est de 15 litres par minute.

300 pièces sont censées être produites par jour. Les composants seront ensuite envoyés à l’usine d’Antony pour assemblage et contrôle final.

De nombreux sous-traitants dans toute la France ont ré-ouvert les portes de leurs usines pour suivre le projet tels Eolane en Ardèche qui fournit des câbles pour les respirateurs, ST Microelectronics les cartes électroniques, etc…

Une orchestration digne d’une économie de guerre car hélas, l’ennemi n’a pas terminé ses avancées… 1,9 million de contaminés et 117 000 morts dans le monde enregistrés à la fin de ce tragique week-end de Pâques  2020 (cf. encadré sur les chiffres des victimes de Coronavirus).

Olivier Cerf

1- 250 personnes, CA : 67M€ en 2018
2- 16 500 personnes, CA 3,7 Mds € en 2018, +6%
3- Les ventilateurs Osiris 3 sont légers et simples d’utilisation. Ils ont une autonomie électrique de 10 heures qui garantit la mobilité du personnel soignant.
4- Les ventilateurs Monnal T60® sont autonomes en air et en électricité. En ventilation d’urgence, le débit de pointe peut atteindre 230 l/min pour une assistance respiratoire efficace en VNI (technologie brevetée).

 

Bilan des victimes du Covid-19
(du 01-03 au 13-04-2020)

Monde : 185 PAYS touchés
1,9 million de personnes contaminées
+ de 117 000 morts

USA :
560 000 malades
22 861 morts
Italie :
159 000 malades
20 400 morts
France :
98 076 malades
14 967 morts
France :
32 113 personnes sont hospitalisées pour infection à COVID-19
soit 287 personnes de plus que la veille, le dimanche de Pâques 12 avril, en tenant compte des sorties qui sont tout de même de plus en plus nombreuses.

Partager.

Auteur

D’abord journaliste dans la presse écrite et radio (France-Inter, Le Point, Le Nouvel Économiste), Béatrice Monomakhoff a ensuite exercé, pendant 10 ans, les postes de responsable communication, successivement chez Yves Rocher, Alcatel et L’Oréal, puis fondé, en 1999, Hors-série.com/, une agence de communication, BtoB avec plusieurs associés dont Jacques Barraux, (ex Les Echos) et Didier Adès ( ex France Inter). C’est en 2007 qu’elle crée La Lettre de L’Entreprise. Elle est rédactrice en chef de ce magazine économique trimestriel diffusé à 3 000 exemplaires dans le Nord-Ouest de l’Île de France édité par l’agence Hors-série.com/ gérée par Isabelle Jariod.

Poster un commentaire