Sous l’eau

0

La France est sous l’eau dans tous les sens du terme…, l’Europe recule… Et les chefs d’entreprise seraient « En marche ! » comme aimerait le croire notre ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, qui ne sait plus très bien sur quelle barque embarquer ? Quant aux élus des départements, trompés par l’État qui ampute régulièrement leurs dotations, ils bricolent au mieux de leurs moyens et de ce fait deviennent (enfin !), pour certains, de vrais gestionnaires de leur territoire. Ce qui est un bien pour un mal.

Dans ce contexte économique très anxiogène – où la dette de la France ne semble plus être un problème pour nos gouvernants (?) –, certains défricheurs des nouveaux métiers du numérique (commerce et réparation, programmation et conseils, télécommunications) s’arrachent les m² « pas chers » de la grande couronne parisienne.

« Val d’Oise, territoire de confiance » a choisi comme slogan le CEEVO¹ pour sa nouvelle campagne de promotion des filières industrielles présentes dans le Val d’Oise. À en croire les Japonais et Chinois qui ne relâchent pas leurs investissements dans le département, c’est bien vu !

Solidaires pour investir

Si les entrepreneurs ne sont peut-être pas « en marche », du moins résistent-ils et innovent-ils : de nombreuses start-up éclosent aussi en Val d’Oise. Et la solidarité qui manque si cruellement dans les rangs de la majorité gouvernementale semble fonctionner entre administrateurs valdoisiens du territoire, élus de droite comme de gauche (maires, présidents et conseillers de départements et d’agglomérations) et chefs d’entreprises acteurs et investisseurs. C’est déjà ça ! Sous l’eau mais ensemble pour résister à la crise économique, politique et institutionnelle… Mais quelle sera la météo en avril 2017 ?


1-  CEEVO : Comité d’Expansion Économique du Val d’Oise.

Partager.

Auteur

D’abord journaliste dans la presse écrite et radio (France-Inter, Le Point, Le Nouvel Économiste), Béatrice Monomakhoff a ensuite exercé, pendant 10 ans, les postes de responsable communication, successivement chez Yves Rocher, Alcatel et L’Oréal, puis fondé, en 1999, Hors-série.com/, une agence de communication, BtoB avec plusieurs associés dont Jacques Barraux, (ex Les Echos) et Didier Adès ( ex France Inter). C’est en 2007 qu’elle crée La Lettre de L’Entreprise. Elle est rédactrice en chef de ce magazine économique trimestriel diffusé à 3 000 exemplaires dans le Nord-Ouest de l’Île de France édité par l’agence Hors-série.com/ gérée par Isabelle Jariod.

Poster un commentaire