Le Bus direct-Paris Aéroport

0

Jean-Pierre Farandou, président du Groupe Keolis et Augustin de Romanet, président-directeur général d’Aéroports de Paris SA – Groupe ADP ont inauguré le 12 mai le nouveau “Bus direct-Paris Aéroport”, qui relie les deux aéroports franciliens à 4 points clés de la capitale.

Bus-DirectLe Bus direct-Paris Aéroport propose un service de car haut de gamme desservant Orly et Roissy-CDG avec 4 lignes passant par les gares Montparnasse et de Lyon, le Trocadéro, la Tour Eiffel, La Motte-Picquet et l’Etoile. (À partir de 12 € l’aller simple Orly-Paris – cf. détails dans notre exclu web).

 

La lettre de l’Entreprise : Pourquoi les Cars Air France disparaissent-ils ?
Jean-Pierre Farandou : « Depuis des années, de nombreux passagers pensaient que seuls les passagers d’Air France pouvaient emprunter les Cars Air France, ce qui était faux car même les passagers d’Emirates et d’Iberia y avaient accès… donc on perdait beaucoup de salive et de temps à contrebalancer la force de la marque Air France afin d’expliquer que ses cars étaient accessibles à tout voyageur aérien !
Notre partenariat ADP- Keolis propose un service premium, un trajet direct destiné à rendre la vie des voyageurs français ou étrangers « la plus simple possible ». Le slogan « Paris nous aime » répond bien à notre objectif : s’occuper de nos passagers et donner le meilleur service possible avec nos filiales Aerolis et Aerobag. La signalétique et le pelliculage des 50 véhicules qui assurent le service ont été modifiés en une nuit pour une mise en service ce 12 mai.
Le futur, ce sera le CDG-Express, projet cher au cœur d’ADP et sur lequel Keolis se positionnera dans les villes du Grand Paris Express et pour lequel il proposera son savoir-faire en matière de métro automatique.»

La lettre de l’Entreprise : Exit Air France ?
Augustin de Romanet : Air France ayant elle-même décidé de se retirer, il n’y pas eu d’entrisme d’ADP pour prendre la place de quiconque mais une décision entrepreneuriale pour monter ce partenariat avec Keolis. Notre souci est d’assurer la sérénité de nos passagers, qui éprouvent tous 4 ou 5 occasions de stress avant de monter dans leur avion. Comment me rendre à l’aéroport ? Trouver mon terminal ? M’enregistrer ? Passer la police des frontières ? Trouver la porte d’embarquement ? Pour un passager, il est sécurisant de prendre un autobus, direct, avec du personnel qui peut le renseigner, sécuriser son bagage et l’emmener depuis 4 points centraux de Paris dans ses 2 aéroports.

La lettre de l’Entreprise : Le bus direct … en attendant le Grand Paris ?
Augustin de Romanet : « Même si ADP a plaidé pour que les lignes de métro du Grand Paris, la ligne 14 à Orly, la ligne 17 qui arrive jusqu’au Mesnil-Amelot à Roissy, soient ouvertes dès 2024, le transport par autobus a sa place. Bus Direct répond à une demande précise, notamment étrangère, avec un service de qualité. »

La lettre de l’Entreprise : Est-ce un produit axé sur l’offre internationale ?
Augustin de Romanet : « Keolis et ADP œuvrent toutes les deux dans le domaine du tourisme, une activité qui pèse 9 % du Pib mondial, un pourcentage supérieur à celui de l’industrie automobile ou de la métallurgie et de la chimie, avec le taux de transformation du chiffre en emplois le plus élevé de toutes les activités économiques.
Le tourisme est l’un des moteurs majeurs de la croissance mondiale des 20 prochaines années, proportionnellement à l’augmentation de la classe moyenne. Les Chinois et les Indiens de demain ne viendront que dans les villes européennes où ils se sentent bien accueillis. Notre défi est qu’ils se sentent bien dès leur arrivée dans nos aéroports, dès leur atterrissage et dans la capitale.
D’où la présence de dépliants en 11 langues dans nos aéroports (arabe, chinois, japonais, coréen…) qui seront bientôt aussi dans nos Bus… ».

Partager.

Auteur

D’abord journaliste dans la presse écrite et radio (France-Inter, Le Point, Le Nouvel Économiste), Béatrice Monomakhoff a ensuite exercé, pendant 10 ans, les postes de responsable communication, successivement chez Yves Rocher, Alcatel et L’Oréal, puis fondé, en 1999, Hors-série.com/, une agence de communication, BtoB avec plusieurs associés dont Jacques Barraux, (ex Les Echos) et Didier Adès ( ex France Inter). C’est en 2007 qu’elle crée La Lettre de L’Entreprise. Elle est rédactrice en chef de ce magazine économique trimestriel diffusé à 3 000 exemplaires dans le Nord-Ouest de l’Île de France édité par l’agence Hors-série.com/ gérée par Isabelle Jariod.

Poster un commentaire