La Médecine en crise

0

Malgré l’Intelligence artificielle, les objets connectés, les progrès incroyables de capteurs intelligents, nanoscopisques, capables d’enregistrer des data et de prévoir aujourd’hui des cancers, de prévenir une surdité héréditaire, de réparer et prévenir des AVC, etc.

Malgré chercheurs, médecins et chirurgiens du monde entier qui opèrent ou échangent via l’imagerie médicale pour sauver des vies… Notre médecine, aussi connectée et intelligente soit-elle, n’est pas encore capable d’anticiper et de combattre une pandémie qui détruit le monde depuis le début 2020.

Et pourtant, dans les labos du monde entier, de biotechnologie et de médecine, dans les centres de recherche ou toute technologie développée dans l’industrie 4.0 (l’automobile, l’aéronautique et le spatial) est mise au service du médical et de la santé connectée, on ne ménage ni son travail ni sa peine pour faire avancer les progrès, guérir les maladies et soulager les patients.

C’est ce qu’à l’image du territoire nous a révélé notre enquête sur les ETI et start-up en pointe qui œuvrent à la santé du futur… Un dossier élaboré dès février… sur lequel nous n’avons pas baissé les bras. Nous remercions notre équipe de nous avoir suivi dans cette quête qui valorise la continuité de la recherche de ceux qui collaborent à la guérison future de tous les patients du monde… Du moins, ceux qui auront échappé à cette pandémie du Covid-19 : plus de 69 500 morts dans le monde et 8 078 en France en ce 6 avril 2020…

Tristement prémonitoire !

Et pourtant … Écrivains et cinéastes ont parfois eu des visions très prémonitoires !
Si certains d’entre vous ont vu la série “Hippocrate“¹, ils ont pu découvrir que le réalisateur Thomas Litli avait anticipé : l’arrivée d’un virus « inconnu » qui oblige à mettre en quarantaine tous les médecins d’un hôpital et met en péril le fonctionnement de cet établissement hospitalier, de ses patients, agents et médecins. Une anticipation incroyable sur ce qui se déroule en ce moment… Une autre série, plus populaire « Plus belle la vie » diffusait récemment quelques épisodes évoquant l’hypothèse d’un « Coronavirus ». Et plus encore … Des experts de tous horizons : Didier Raoult², jacques Attali, Bill Gates³ ont, en leur temps, alerté sur le risque d’une épidémie mondiale incontrôlable. Qui les a entendus ?

L’importance de la santé

Alors… où se situe l’inertie dans la stratégie mondiale de la médecine ? Et nous, en Europe, voire en France, a-t-on sous-évalué depuis des années la valeur santé au profit d’une logique financière dans notre économie mondialisée ?

Il n‘est pas l’heure de s’apitoyer sur le passé… C’est la réponse d’Axel Kahn, généticien, président de la ligue contre le cancer, qui nous semble la plus réaliste pour l’avenir.

« La santé va devenir une exigence absolue de la population et nécessite une réappropriation de l’ordre des priorités. Rien n’est plus important que la santé, rien ! »

« Si l’on considère que les molécules essentielles de médicaments fabriquées en Asie (Chine et Inde) sont des éléments stratégiques de la santé, on ne peut accepter d’en manquer. Cela signifie “démondialiser” en partie. Et relocaliser en Europe, sinon dans le pays » insiste le généticien.

Peut-être n‘est-il pas inutile d’ajouter : quoi qu’il en coûte !

Mais cette fois pour éviter la crise et non panser ses plaies.

Béatrice Monomakhoff

 

1- Hippocrate est une série télévisée française créée par Thomas Lilti et diffusée depuis novembre 2018 sur Canal+ inspirée d’un film éponyme de cinéma du même auteur.
2- Infectiologue marseillais qui prédisait il y a 17 ans le risque de « l’impréparation du monde face à une nouvelle maladie contagieuse » et préconise de soigner le Covid-19 avec de la Chloroquine.

3- Fondateur de Microsoft qui, après les 10 000 morts d’EBOLA, parle d’un « virus contagieux qui pourrait tuer 10 millions de personnes ».
Partager.

Auteur

D’abord journaliste dans la presse écrite et radio (France-Inter, Le Point, Le Nouvel Économiste), Béatrice Monomakhoff a ensuite exercé, pendant 10 ans, les postes de responsable communication, successivement chez Yves Rocher, Alcatel et L’Oréal, puis fondé, en 1999, Hors-série.com/, une agence de communication, BtoB avec plusieurs associés dont Jacques Barraux, (ex Les Echos) et Didier Adès ( ex France Inter). C’est en 2007 qu’elle crée La Lettre de L’Entreprise. Elle est rédactrice en chef de ce magazine économique trimestriel diffusé à 3 000 exemplaires dans le Nord-Ouest de l’Île de France édité par l’agence Hors-série.com/ gérée par Isabelle Jariod.

Poster un commentaire