COVID-19 : le Val d’Oise crée des outils adaptés

0

Réactualisé le 11 avril

Développement d’outils numériques (tablettes prêtées aux collégiens, plateforme sécurisée en EHPAD) maintien de l’accueil téléphonique et de l’écoute-orientation des femmes victimes de violence… Pour faire face au Coronavirus, le Conseil départemental du Val d’Oise et ses agents se mobilisent pour le bon fonctionnement de la continuité du service public sur le territoire. https://www.valdoise.fr/2769-covid19-informations-aux-valdoisiens.htm

Pour tous les citoyens fragiles, défavorisés ou en difficulté, le département a renforcé ses dispositifs et propose des innovations numériques comme la plateforme Ammy.fr qui permet aux résidents des EHPAD de partager conversations mais aussi photos et dessins en visioconférence. Voici le catalogue des mesures prises :

EHPAD et résidences autonomie
Les EHPAD et résidences autonomie appliquent des règles strictes pour protéger efficacement les personnes âgées fragiles dont ils ont la charge. Le Conseil départemental du Val d’Oise a mis en place, dès le 23 mars, la plateforme sécurisée de la communauté Ammy.fr . Il s’agit d’un réseau social sécurisé de dialogue et partage entre les familles des personnes âgées qui sont en résidence autonomie ou EHPAD sur le territoire. Dans chaque établissement un animateur propose aux résidents visioconférences, partages de textes, photos et vidéos avec leurs proches.

Services sociaux, centres de dépistages et de soins et PMI
Pour maintenir le service public aux Valdoisiens les plus fragiles, aux familles et à leurs enfants en bas âges, les professionnels de santé de 15 antennes PMI (Protection Maternelle Infantile), de 3 centres de dépistages et de soins, et de 5 services départementaux médico-sociaux sont disponibles par téléphone ou sur place dans des conditions d’accueil strictes (prise de rendez-vous obligatoire).

– En permanence téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 12 h et de 13h30 à 16h, pour les services médico-sociaux :  

  • Argenteuil – 01 34 33 54 54
  • Eaubonne – 01 34 33 56 80
  • Garges-lès-Gonesse – 01 34 33 81 81
  • Beaumont-sur-Oise – 01 34 33 59 04
  • Vauréal – 01 34 33 50 00

Continuité pédagogique dans les collèges sur moncollege.valdoise.fr
Depuis le 12 mars, le Département du Val d’Oise et la direction départementale des services de l’Éducation nationale, assurent la continuité pédagogique en offrant aux collégiens, aux enseignants et aux familles des outils numériques gratuits (Encyclopédie Universalis et la ressource audiovisuelle Educ-Arte, la solution Wooclap) et facilement accessibles sur le portail moncollege.valdoise.fr. Du 16 mars au 5 avril, le Département comptait 2,7 millions de connexions et 37 millions de pages vues sur le portail des collèges. Le portail qui peut accueillir aujourd’hui 30 000 visites en simultané.

i PAD
Le Département a commencé le 26 mars à prêter plus de 500 tablettes aux familles de collégiens ne disposant pas d’outils informatiques à domicile. Ces tablettes seront livrées dans 32 collèges REP/REP+ du territoire. Le Principal du collège contactera les familles identifiées pour qu’elles puissent récupérer leur tablette.

Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)
Le site de Cergy est fermé mais la MDPH reste joignable au : 01 34 25 16 59 et par email à maisonduhandicap@valdoise.fr pour répondre aux Valdoisiens. Le dépôt des dossiers est toujours ouvert en ligne sur services-en-ligne.valdoise.fr.

Outre la protection des citoyens, le Conseil départemental a pris des mesures de soutien aux entreprises :

Soutien aux entreprises prestataires du Conseil départemental
Depuis le début du confinement dans chaque établissement, le Conseil départemental a pris trois mesures pour aider ses entreprises prestataires :

  • sauf exceptions, toutes les dates limites de remise d’offres de l’ensemble des consultations actuellement ouvertes sur la plateforme des marchés publics du Conseil départemental sont reportées de 3 semaines et jusqu’à 2 mois pour certains marchés (direction des routes).
  • aucune pénalité ne sera appliquée aux entreprises rencontrant des difficultés dans l’exécution des marchés du fait de cette crise.
  • sur demande de l’entreprise, un accord exceptionnel peut être accordé pour modifier les rythmes de paiement du Conseil départemental à ses entreprises prestataires en difficulté.

 

Le CEEVO mobilisé pour accompagner les entreprises du Val d’Oise qui rencontrent des difficultés, pour les informer, et pour assurer le lien avec la Région, les services de l’État et les organisations économiques. Les équipes du CEEVO garde un contact régulier avec les dirigeants d’entreprises pour prendre de leurs nouvelles et pour les accompagner en fonction de leurs besoins. Le CEEVO est joignable au 01 34 25 32 42.

« Le Conseil départemental du Val d’Oise reste mobilisé pour maintenir ses services publics de premières nécessités pour les Valdoisiens les plus fragiles. Je suis en lien quotidien avec les services de la Préfecture et de l’Agence régionale de santé avec lesquels une collaboration très efficace est établie. Je remercie les agents et les professionnels de santé du Conseil départemental qui font un travail remarquable dans des conditions sanitaires strictes pour accueillir et accompagner les Valdoisiens. Je salue l’action des pompiers du Val d’Oise qui se mobilisent pleinement pour soulager leurs collègues du SAMU dans cette lutte contre le Covid19. J’ai une profonde admiration pour tout le personnel soignant et les renforts venus en nombre, sur le front nuit et jour, pour sauver des vies et combattre ce virus. Aux Valdoisiens, une seule vraie consigne : pour sauver des vies, restez chez vous ! » souligne Marie-Christine Cavecchi, présidente du Département du Val d’Oise.

 

Béatrice Monomakhoff

Partager.

Auteur

D’abord journaliste dans la presse écrite et radio (France-Inter, Le Point, Le Nouvel Économiste), Béatrice Monomakhoff a ensuite exercé, pendant 10 ans, les postes de responsable communication, successivement chez Yves Rocher, Alcatel et L’Oréal, puis fondé, en 1999, Hors-série.com/, une agence de communication, BtoB avec plusieurs associés dont Jacques Barraux, (ex Les Echos) et Didier Adès ( ex France Inter). C’est en 2007 qu’elle crée La Lettre de L’Entreprise. Elle est rédactrice en chef de ce magazine économique trimestriel diffusé à 3 000 exemplaires dans le Nord-Ouest de l’Île de France édité par l’agence Hors-série.com/ gérée par Isabelle Jariod.

Poster un commentaire