Certifié Val d’Oise

0

On sait déjà que le Val d’Oise dispose de réels atouts tels que son aéroport international et sa proximité avec l’Europe du Nord, son réseau de transports, la diversité de ses territoires, son tissu de PME-PMI et l’implantation de grands comptes dans des secteurs aussi porteurs que l’aéronautique, la cosmétique, la mécatronique, les biotechnologies, etc.
Tout n’est pas rose sur les terres de Van Gogh : un taux de chômage de plus de 10 % en 2015, des RER qui n’arrivent encore pas à l’heure, une propreté des infrastructures routières –sans parler d’éclairage inexistant– plus que douteuse ! (NDLR : que fait le préfet ?), un habitat peu qualitatif, excepté dans certaines contrées privilégiées, mais au final, c’est un département qui propose aux jeunes comme aux seniors, aux riches comme aux pauvres, une qualité de vie tout à fait enviable, à deux pas de la capitale.

S’il affronte, comme le territoire national, des problèmes d’emploi et d’insécurité, le Val d’Oise sait valoriser son immobilier (de grands projets industriels voient le jour en 2016) et attirer des investisseurs étrangers (4 nouvelles entreprises japonaises) par de nombreuses initiatives dans des secteurs clés.

« Ils ont choisi Cergy-Pontoise en 2015 : ABB, Air Liquide, Lemaire Tricotel, Lisi Aerospace, Mérieux NutriSciences, Oscaro.com, Sagem Défense et Sécurité, SPIE, Store Electronic Systems, Venteo, le nouveau centre R&D de Sensient Cosmetic Technologies »… se plaît à rappeler le président de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise (cf. publi-rédactionnel p.11 à 14). Nuançons. Certains ont choisi d’y rester et d’autres d’y investir grâce à l’accompagnement sans relâche de nombreux acteurs du territoire, et en particulier du CEEVO¹ qui a su conforter ces entreprises dans leur choix et convaincre des prospects du bout du monde.

Notre dossier spécial vous invite à découvrir les atouts du Val d’Oise, qui marqueront de leur empreinte votre entreprise et lui délivreront son passeport pour le futur.


1 – CEEVO : Comité d’Expansion Economique du Val d’Oise.
Partager.

Auteur

D’abord journaliste dans la presse écrite et radio (France-Inter, Le Point, Le Nouvel Économiste), Béatrice Monomakhoff a ensuite exercé, pendant 10 ans, les postes de responsable communication, successivement chez Yves Rocher, Alcatel et L’Oréal, puis fondé, en 1999, Hors-série.com/, une agence de communication, BtoB avec plusieurs associés dont Jacques Barraux, (ex Les Echos) et Didier Adès ( ex France Inter). C’est en 2007 qu’elle crée La Lettre de L’Entreprise. Elle est rédactrice en chef de ce magazine économique trimestriel diffusé à 3 000 exemplaires dans le Nord-Ouest de l’Île de France édité par l’agence Hors-série.com/ gérée par Isabelle Jariod.

Poster un commentaire