Airbus Helicopters ne s’envole pas pour l’Allemagne

0

Avec le transfert de son site de La Courneuve à Dugny, l’hélicoptériste a refondu son process de fabrication de pales.

Les pales Blue Edge du futur H160 permettent un gain de 50 % (-3 dB) du niveau de bruit

Les pales Blue Edge du futur H160 permettent un gain de 50 % (-3 dB) du niveau de bruit

L’inauguration de la nouvelle usine d’Airbus Helicopters sur l’ancienne base aérienne 104 de Dugny-Le Bourget, prévue pour le Salon du Bourget 2015,  a du être décalée de quelques mois. Laurent Prat, nommé fin 2014 directeur du site de La Courneuve et donc futur patron de celui de Dugny, se veut ferme sur le nouveau calendrier. « Il a fallu faire un travail important de démilitarisation de la zone et de renforcement du sol, raconte-t-il. Mais le gros-œuvre est terminé et les bâtiments sont sortis de terre. La fin du chantier est prévue pour le 30 novembre et l’ensemble sera livré avant la fin de l’année. Le déménagement s’étalera ensuite sur 6 à 7 mois. Mi-juin 2016, Airbus Helicopters aura définitivement quitté le site de La Courneuve. » Datant de 1917, ce site s’est vu condamné « par son enclavement, qui n’offre pas de possibilité d’extension, et par le coût d’entretien trop important de ses vieux bâtiments. »

Le nouveau site de Dugny doit être livré avant la fin de l’année 2015

Le nouveau site de Dugny doit être livré avant la fin de l’année 2015

Le berceau du H160

Plus de 800 salariés, affectés à la filière pales d’Airbus Helicopters (de la conception au service après-vente), mais également à la commercialisation d’hélicoptères du constructeur, sont concernés par cette opération, qui se veut plus qu’un simple transfert. « Elle va transformer notre activité de fabrication, poursuit Laurent Prat.Nous avons complètement repensé cette dernière en redéfinissant d’abord ce que nous fabriquons en interne (et avec quelles technologies) et ce que nous confions à nos sous-traitants, avant d’optimiser nos process selon un layout¹ réellement industriel. À Dugny, nous aurons un unique hall de production (de 40 000 m²), ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. » C’est pourquoi, outre mener à terme ce déménagement« en respectant les délais, le budget et les clients », Laurent Prat veut en faire une réussite en terme d’optimisation des coûts de production « avec pour objectif ambitieux de gagner 15 % en rentabilité ».

Dernier-né des hélicoptères d’Airbus, le H160 est présenté comme une rupture technologique

Dernier-né des hélicoptères d’Airbus, le H160 est présenté comme une rupture technologique

Un temps menacée de délocalisation vers l’usine de Donauwörth en Allemagne, l’activité francilienne de fabrication de pales d’Airbus Helicopters sort renforcée de ce déménagement, qui lui ouvre, en outre, des perspectives d’avenir, en raison du foncier disponible sur le site (18 hectares). Chargé d’une grande partie de l’activité pales de l’hélicoptériste – Donauwörth récupérant le solde -, le site de La Courneuve/Dugny fabriquera notamment les nouvelles pales « silencieuses » Blue Edge du très attendu H160 et « déjà testées en vol sur un démonstrateur de la famille Dauphin ». Si Laurent Prat se veut très prudent sur le sujet et parle d’« une stabilisation des emplois en 2015 », les succès annoncés à l’export des Caracal (H225M) en Pologne et au Mexique constituent sans nul doute une autre bonne nouvelle.


 1- plan d’agencement
Partager.

Auteur

D’abord journaliste dans la presse écrite et radio (France-Inter, Le Point, Le Nouvel Économiste), Béatrice Monomakhoff a ensuite exercé, pendant 10 ans, les postes de responsable communication, successivement chez Yves Rocher, Alcatel et L’Oréal, puis fondé, en 1999, Hors-série.com/, une agence de communication, BtoB avec plusieurs associés dont Jacques Barraux, (ex Les Echos) et Didier Adès ( ex France Inter). C’est en 2007 qu’elle crée La Lettre de L’Entreprise. Elle est rédactrice en chef de ce magazine économique trimestriel diffusé à 3 000 exemplaires dans le Nord-Ouest de l’Île de France édité par l’agence Hors-série.com/ gérée par Isabelle Jariod.

Poster un commentaire