À Sannois – Réalité virtuelle et immobilier

0

C’est un scoop national que nous proposent le promoteur immobilier Prim’arté, pour son programme « Les Jardins de Cyrano » à Sannois, dans le Val d’Oise, et smartSVRtudio, un des meilleurs spécialistes de la 3D et des films en 360°, installé à Paris et à Los Angeles. Présentation de Julien Timarche, co-gérant de Prim’arté.

La Lettre de l’Entreprise : Qu’est-ce que Prim’arté ?

Julien Timarche : Un promoteur innovant, qui intègre toutes les étapes, des architectes au bureau technique, du foncier à la livraison. Nos appartements sont de 150 à 200 € le m2 moins cher que la concurrence, ce qui fait « la » différence, surtout pour les primo-accédants. Avec néanmoins des prestations de haut niveau. Nous construisons 300 logements par an depuis 2010 et 1 200 logements en Ile-de-France sont dans divers états d’avancement. Prim’arté est en forte croissance, avec 20 M€ de fonds propres et 30 M€ de CA.

La Lettre de l’Entreprise : Et le programme « Cyrano » ?

Julien Timarche : Les « Jardins de Cyrano » (59 appartements) sont la première de trois tranches d’un grand programme de requalification du quartier de l’église de Sannois (95), soit 246 logements et la création d’un parc.

La Lettre de l’Entreprise : En quoi consiste cette avant-première exclusive ?

Julien Timarche : Nous voulons que le client quitte ses recherches sur ordinateur, vienne dans le bureau de vente, et lui faciliter, très en amont, l’acte d’achat. SmartVR studio, l’un des studios les plus en pointe dans la réalité virtuelle, a conçu pour nous cette « visite virtuelle »(VR). Les appartements, du F2 au F5, ont été modélisés en 3D d’après les plans de nos architectes.

La Lettre de l’Entreprise : Qu’a-t-elle d’exceptionnel ?

Julien Timarche : C’est une première dans l’immobilier, une vraie visite de tous les « formats » qui seront disponibles dans un immeuble qui va remplacer un immeuble ancien qui n’est pas encore démoli ! Une vraie aide à l’achat. Le client peut « se promener » dans son appartement, qui est meublé « virtuellement », pousser les portes, manipuler les ustensiles de cuisine, choisir les matériaux et la couleur du sol, des murs, voir la vue extérieure du programme dans son état final, tourner la tête dans tous les sens, comme s’il était chez lui. Une révolution dans le monde de l’immobilier qui pourrait même se compléter par l’achat du mobilier de vos souhaits en réalité virtuelle, en partenariat avec une société comme Ikea !

La Lettre de l’Entreprise : Cela fonctionne comment ?

Julien Timarche : La personne du bureau de vente propose un casque au visiteur, lui met en main 2 manettes, puis lance le programme. Le visiteur, dont les mouvements sont détectés par des capteurs, actionne les manettes, bouge la tête, pour « visiter » les lieux à sa guise. La prise en mains dure 3 à 4 minutes, le temps de renoncer à marcher ! La visite dure 5 à 6 minutes mais n’est pas limitée. La VR est tellement efficace qu’elle a permis à nos concepteurs, en « visitant » leur création, de corriger des choix mal adaptés : le sens d’une porte, la position d’éclairages…

La Lettre de l’Entreprise : Comment profiter de cette visite virtuelle ?

Julien Timarche : De deux façons : soit venir au bureau de vente de Sannois faire autant de visites que souhaitées, seul ou accompagné. Ou demander à l’adresse http://www.prim-arte.com/contact/ une « visonneuse » binoculaire dans laquelle glisser son smartphone. Sur ce lien : http://www.prim-arte.com/votre-visite-virtuelle/, sélectionnez l’appartement de votre choix : F2, F3, F3 Duplex, F4, F5 Duplex et visitez comme-ci vous y étiez ! La visionneuse « cardboard » ne permet pas certains effets obtenus manettes en mains, au bureau de vente. Vous pouvez aussi « visiter » depuis votre ordinateur en « dirigeant » votre visite au clavier. Pour un achat réfléchi sans être sous pression.

Alain Mayor

L’american partner

SmartSVR studio, qui emploie une vingtaine de créatifs, a été créée en 2016 par deux serial entrepreneurs, fondus de technologies visuelles : Jean Mariotte, diplômé de Arts et Métiers ParisTech et Cédric Chataignoux qui, après avoir fondé et revendu des sociétés, s’est associé à SmartSVR studio. Référence dans le domaine, elle utilise différentes technologies innovantes autour de la VR (visite virtuelle) pour accompagner, dans leur stratégie marketing ou métier, Thales, Total, Kenzo, le Crédit Agricole ou… le Secours Catholique.

« Nous sommes des inventeurs d’expériences pour les marques, nous les accompagnons dans leur stratégie grâce aux technologies VR et digitales les plus en pointe », dit Jean Mariotte.

« Notre bureau américain nous permet d’être proches des constructeurs, et de nombreux partenaires pour développer des projets inédits dans notre secteur… » ajoute Cédric Chataignoux, responsable de la filiale smartVR studio à Los Angeles.

AM

Partager.

Auteur

D’abord journaliste dans la presse écrite et radio (France-Inter, Le Point, Le Nouvel Économiste), Béatrice Monomakhoff a ensuite exercé, pendant 10 ans, les postes de responsable communication, successivement chez Yves Rocher, Alcatel et L’Oréal, puis fondé, en 1999, Hors-série.com/, une agence de communication, BtoB avec plusieurs associés dont Jacques Barraux, (ex Les Echos) et Didier Adès ( ex France Inter). C’est en 2007 qu’elle crée La Lettre de L’Entreprise. Elle est rédactrice en chef de ce magazine économique trimestriel diffusé à 3 000 exemplaires dans le Nord-Ouest de l’Île de France édité par l’agence Hors-série.com/ gérée par Isabelle Jariod.

Les commentaires sont fermés.